Montreuil-sur-Mer au temps des Misérables

 

 

 

L’histoire du roman des Misérables est une aventure extraordinaire. Pour Victor Hugo qui dut s’y reprendre à deux fois pour rédiger son œuvre, pour les éditeurs Lacroix à Bruxelles et Pagnerre à Paris qui publient les dix tomes de l’édition originale en avril, mai et juin 1862 avec de fructueux bénéfices, enfin pour les lecteurs qui s’arrachent les volumes et se divisent très vite en camps irréductibles : hugolâtres, hugophobes, critiques bienveillants, jaloux ou acerbes. La division du roman en cinq livres met d’emblée en valeur les rôles principaux : Fantine, Cosette, Marius et Jean Valjean… Certains sont devenus des noms communs : une cosette, un gavroche, un javert, une thénardier. Le roman contient ainsi toute une hiérarchie de personnages allant de Monseigneur Myriel à des personnages de second voire de troisième plan avec Madame Victurnien, Bamatabois, les sœurs Simplice et Perpétue, Maître Scaufflaire sans oublier ces personnages sans nom comme la surveillante d’atelier, le barbier… Le roman étant lu jusqu’à la dernière page qui se souvient de Marguerite ?

 

Jean-Marie Monnet

 

 

 

© Benoit Bremer 2014

Toutes les photographies et tout les films présentés sur ce site sont la propriété exclusive de l'auteur, toute reproduction ou utilisation, sous quelque forme que ce soit, sans son accord express est interdite.

Design web et développement : Benoit Bremer.

 

Affilié AGESSA - siret : 478 548 621 00034